Loading...

L'excentrique cinéma

venez découvrir l’excentrique cinéma du 03 au 05 octobre.

DECOUVRIR LE PROGRAMME

L’Excentrique Cinéma

Cinex revient avec l’Excentrique Cinéma! Nous vous proposons une sélection de films documentaires à venir découvrir les 3/4/5 Octobre.
3 jours / 3 lieux.

L’ASSOCIATION

Depuis 1992, l’association Cinex, l’atelier du cinéma excentrique oeuvre au développement de projets cinématographiques singuliers au cœur de l’agglomération grenobloise et des territoires environnants.

Au sein de ses ateliers, Cinex développe le projet friche au bon lait, entendu comme espace de réalisations, de créations, de réflexions, de transmissions et de partages du geste cinématographique. L’association rassemble en son sein les vécus et les compétences de cinéastes et de cinéphiles aux horizons divers et aux expériences singulières. Un collectif de création composé de cinéastes développe les projets de réalisations et de créations artistiques entrant en résonance avec les manières d’être et de faire de l’association.

Cinex veut favoriser la transmission des pratiques, la liberté de création, le travail de l’auteur, l’accueil en résidence et la dimension collective de la réalisation. Dans l’optique de transmission d’un savoir-faire et soucieuse de la manière dont tout un chacun se confronte au cinéma, l’association développe des projets de réalisation en prolongeant l’expérience du cinéma grâce à un travail collectif de découverte et de pratique visant à penser et affirmer son rapport singulier aux images.

Documentaire, essai , expérimental, en installations lumineuses, sur des écrans ou sur les toiles virtuelles, le cinéma défendu par Cinex est un cinéma où les auteurs affirment des points de vue pour penser et comprendre le monde environnant. L’association offre aux cinéastes un lieu de liberté cinématographique en soutenant les points de vue personnels et les manières de faire singulières. Son but est de favoriser l’existence d’un cinéma excentrique : le mode de fabrication, l’espace de création et le cadre économique de ce cinéma se situent délibérément à la marge. Pour cela, elle possède son expérience, son regard, ses réseaux et le matériel nécessaire à la fabrication de films qu’ils soient argentiques ou numériques.

Aujourd’hui, Cinex s’oriente vers les créations collectives. A l’heure où le monde bouillonne, où les pensées dominantes ne cessent de casser les dynamiques collectives pour mieux atomiser les individus, Cinex se construit résolument dans et par une démarche collective. Au-delà des incantations à retrouver le chemin des utopies et du vivre ensemble, Cinex part vers cet horizon : des films collectifs, des rencontres d’auteurs, des voyages cinéma sur d’autres rives.

TRANSMETTRE

Dans son optique de transmission d’un savoir-faire, et soucieuse de la manière dont tout un chacun se confronte au cinéma, l’association développe des ateliers de sensibilisation aux gestes artistiques. Il s’agit de prolonger l’expérience du cinéma grâce à un travail collectif de découverte et de pratique visant à penser et affirmer son rapport singulier aux images.

Que se cache-t-il derrière les images et les sons? Que nous raconte le montage

Les interventions proposées sont pratiques et critiques. La production d’une image dans un contexte cinématographique, ou l’enchaînement de deux plans en montage ne sont pas des gestes anodins. Ils font sens, racontent quelque chose et sont liés à une intention. La fabrication d’image est un processus langagier qui permet à son initiateur d’exprimer son regard et sa réflexion sur le monde

Proposer des ateliers, c’est faire découvrir les bases de l‘expression cinématographique à des individus pouvant ainsi élargir leur champ des possibles, en opérant un va et vient permanent entre leur pratique et celle des autres

En effet, être critique vis-à-vis des images environnantes, c’est être critique vis-à-vis de ses propres images. Découvrir des techniques cinématographiques permet de familiariser l’usager avec le maniement de l’image et ses conséquences

Ces ateliers réaffirment la dimension collective de l’acte de création et de réception cinématographique.

CREER

A l’heure où le monde bouillonne, où les pensées dominantes ne cessent de casser les dynamiques collectives pour mieux atomiser les individus, Cinex se construit résolument par et dans une démarche collective.

Dans ce cadre là, l’intervention cinématographique est plurielle : diffusions de films, créations de formes artistiques autonomes, réflexions sur les enjeux de la création à plusieurs, réalisation d’œuvres cinématographiques

Le but est de pouvoir créer des dispositifs dans lesquels des collectifs éphémères se réunissent et réalisent ensemble, sans schéma, sans systématisme, avec les outils propres au cinéma, des films, des caméras, des participants, des idées…

L’intervention de Cinex passe par l’engagement de cinéastes dont le rôle est de penser des dispositifs de création s’adaptant à des groupes singuliers et des situations particulières

Le cinéma devient un enjeu de l’action culturelle, un outil par lequel un groupe se forme.

DIFFUSER

Dans le prolongement de son histoire associative, et notamment l’organisation des Faites de la lumière ! Cinex porte aujourd’hui une action culturelle de diffusion de cinéma documentaire : L’EXCENTRIQUE CINÉMA.

Pour aller à la rencontre de nouveaux lieux et de nouveaux publics, sortir des sentiers battus et pratiquer un nomadisme cinématographique en milieu urbain, l’association ouvre de nouveaux espaces de cinéma.

Il s’agit de cycle documentaires dans des lieux improbables ou inconnus. Trop habitués que nous sommes à leur utilité première, ces lieux prennent le temps d’un instant une nouvelle envergure : une salle de cinéma.

Salle de boxe, coursive d’immeuble, restaurant populaire, gare routière, espaces vert, café associatif : autant de lieux accueillant des usagers et des pratiques quotidiennes, autant de lieux communs que Cinex entend bouger, décaler, transformer pour permettre rencontres et mises en commun d’expériences liées au cinéma. La rencontre des lieux, des responsables, celle des usagers, la construction d’une programmation, sa communication deviennent des enjeux fondamentaux permettant une nouvelle approche du cinéma.

Ainsi pour l’atelier du cinéma excentrique, diffuser favorise l’émergence d’expressions et de regards singuliers sur des œuvres cinématographiques. En le rendant visible, le cinéma documentaire nous aide à comprendre et habiter le monde. Notre envie est de   pouvoir le partager le plus largement.